Accueil > Mairie > www.bavent.fr-Archives > 2008 > Le mot du Maire

Le mot du Maire Le mot du Maire

mise a jour le jeudi 31 mars 2016

Ce site internet est la vitrine de nos villages, Bavent et Robehomme. Nos deux communes couvrent une surface de 1845 ha. Elles sont associées depuis le 1er janvier 1973.

- Bavent, terre d’argile et de poterie, mais aussi d’histoire de Guillaume le conquérant jusqu’au débarquement du 6 juin 1944.

- En 1082, Bavent portait le nom de Badvent, puis en 1234, le nom de Badventum et enfin au XVIIIe siècle il prend le nom que nous connaissons aujourd’hui.

- L’argile et Bavent sont liés par une longue tradition de potiers. L’épi de faîtage reste, plus qu’un ornement, un symbole.
- La tuilerie est également une histoire forte de notre commune. Présente depuis 1842, la tuilerie du Mesnil de Bavent porte le nom de notre village dans le monde entier.
- Le bois de Bavent est un merveilleux lieu de promenade, son origine est très ancienne. Il est mentionné dans le "Roman de Rou" de R. Wace en 1160. Les arbres de ce bois ont été utilisés pour la construction des bateaux de Guillaume le Conquérant.

- Robehomme a porté différents noms : Raimberti-Ulnum, Raimberorme et Raimberhome. Le mot Ulnum signifie île en saxon, en effet, située sur une butte de 33 m d’altitude, Robehomme, possède une vue panoramique sur les marais. La table d’orientation fournit toutes les informations sur ce paysage.

- Le marais d’une superficie de 850 ha, situé entre les communes de Bavent et de Robehomme, est un haut lieu historique : c’est en 1057 que se déroula la bataille entre Henri 1er, roi de France allié à Geoffroi Martel contre Guillaume le Conquérant.

- Le 6 juin 1944 et les jours suivants furent une période dramatique pour les Baventais. Les marais de la Dives et le bois de Bavent furent le théâtre de nombreuses batailles.

- Maintenant, de nombreux sentiers sont à la disposition des randonneurs, cavaliers et cyclistes et permettent des balades à la découverte de nos communes, de leur faune et de leur flore. Les trois châteaux, les deux prieurés et le lavoir complètent parfaitement notre paysage rural.

- Le Maire,
- Jean-Luc GARNIER